Sika est un des fleurons de l'industrie suisse. D'où vient son succès? Cette entreprise est commeun miroir de ce qui a fait la réussite de la Suisse elle-même. Elle vit de son esprit d'innovation et d'entreprenariat, aménageant suffisamment de place pour que chacun à son niveau puisse s'engager et prendre ses responsabilités. La croissance du Groupe et les résultats financiers decelui-ci sont la démonstration que c'est un système qui fonctionne bien.   

La grande question est de savoir comment St-Gobain et SIKA seraient capables de coopérer defaçon fructueuse. On peut à ce titre avoir des doutes, voire un certain scepticisme. En effet, les structures et cultures respectives de ces deux entreprises sont assez différentes l'une de l'autre. D'un côté, SIKA est décentralisée, avec une approche fédéraliste, laissant une bonne marge d'autonomie et de responsabilité propre aux responsables des entités géographiques (direction parpays), ceci se traduisant par une forte rentabilité. De l'autre côté, la culture de sociétés françaises comme St-Gobain est plus hiérarchique. J'ai pu constater, au cours des dix ans où j'ai travaillé à Paris, une tendance plus centralisatrice, laissant moins d'autonomie aux filiales étrangères, avec même parfois une ingérence du Siège à des niveaux très opérationnels. Il est fréquent dans les sociétés françaises que le pouvoir soit concentré au sommet de la pyramide, avec pour corolaire une certaine difficulté à décentraliser les décisions. Les marges de St-Gobain sont par ailleurs inférieures à celles de SIKA. On peut donc s'attendre à un risque de clash entre ces cultures.   

Pour toutes ces raisons, en ces temps d'incertitude économique et de délocalisations liées à l'impact du franc fort, il serait souhaitable que ce fleuron de l'industrie suisse qu'est SIKA restedurablement implantée sur sol suisse. J'en appelle donc à la famille Burkhard et au Conseil d'administration pour qu'ils recherchent ensemble une solution pérenne, tant pour SIKA que pourson personnel et la place économique suisse dans son ensemble.